Une histoire bretonne

Traversée moderne d’un vieux pays :

C’est un parcours imaginé par les différentes métropoles de la région (Nantes, Rennes, Saint-Malo…), qui va vous faire découvrir une autre image de la Bretagne « historique », je préfère préciser car je ne voudrai pas commencer le débat entre les bretons actuels et la position de Nantes… Enfin, pour moi qui vient du sud, Nantes, c’est la Bretagne (demandez à ma mamie qui me dit toujours « comment ça va en Bretagne? » !!). Pour en revenir au sujet donc, ce parcours vous amène sur un trajet entre Nantes et le Mont-Saint-Michel en passant par des grandes villes comme Saint-Nazaire, Rennes ou Saint-Malo mais aussi des petits villages peu connus qui réservent de belles surprises entre patrimoine et art contemporain ! Grâce à ce partenariat, les villes ont mis en place un Pass non nominatif ce qui vous permet de partager les différentes entrées et bons plans (et oui le bonheur ça se partage!). J’ai eu la chance d’en visiter quelques uns et j’espère vous donner l’envie d’aller les voir (n’hésitez pas à cliquer sur les liens en gras pour avoir plus d’infos).

 

Fégréac :

Ce petit village c’est un peu la croisée des chemins, il se situe aux abords des 3 départements (35, 56, 44). Là-bas c’est un peu « Luxe, calme et volupté » comme dirait Baudelaire. J’ai aimé cette pause loin de la population (ça m’a rappelé ma petite Ardèche, si chère à mon coeur) vous pourrez vous balader dans son ancienne carrière de pierre et y découvrir un belvédère géant construit par des bénévoles. Il ne faut pas avoir peur de monter sur cette immense structure en bois mais le jeu en vaut la chandelle, la vue sur toute la vallée y est superbe ! Tout ça géré par l’association la carrière qui propose aussi tout l’été des « lectures gourmandes » (du 11 au 22 juillet). Et puis on retrouve aussi une écluse super sympa pour passer un après-midi au bord de l’eau ou se balader en bateau le long du fameux canal de Nantes à Brest.

 

 

 

Hédé-Bazouge / Plouër-sur-rance :

Sur ce parcours, vous pourrez retrouver deux associations qui exposent des oeuvres d’art. A Hédé-Bazouge, tout au long des 11 écluses du Canal d’Ile et Rance commandé par Napoélon en 1830, c’est « L’art dérive » qui vous enchantera du 1er mai au 23 septembre. Nous avons également eu la chance d’être accueilli par « L’ille flottante », une entreprise qui propose des hébergements insolites (Paddock, Diskiant…) le long du canal et de quoi se restaurer (leurs glaces sont fabuleuses !). Dans le petit village de Plouër-sur-rance vous pourrez retrouver l’exposition « l’art au fil de la rance » (du 1er juin au 30 septembre) qui met en avant l’artiste Denis Monfleur et ses sculptures sur granite (entre autre).

 

 

 

 

 

Mont-Saint-Michel :

Pour finir ce joli voyage, direction le Mont-Saint-Michel et son abbaye perchée sur cet incroyable rocher planté au milieu de la Manche (Bretagne ou Normandie… A vous de décider ! Les bretons ont quand même beaucoup de soucis avec leurs frontières hein… Je dis ça, je dis rien!). Quel merveilleux spectacle que de marcher jusqu’à ce phénomène d’architecture et de nature ! Je vous conseille d’y aller et d’y rester jusqu’au coucher de soleil, le jeu en vaut la chandelle (et la plupart des touristes chinois sont partis…). J’ai également eu la chance de pouvoir goûter aux fameuses omelettes de « la mère Poulard », alors c’est pas donné mais si vous avez envie de vous faire plaisir je vous conseille d’y aller. Et pour ceux qui n’auraient pas la possibilité d’y manger, vous pourrez profiter du petit spectacle des batteurs d’omelette au rythme bien réglé ! Si vous connaissez bien le Mont-Saint-Michel et que voulez en voir une facette moins connue, je vous conseille d’aller faire un tour direction les Polders, où vous pourrez retrouver la digue et la chapelle toutes deux construites par la duchesse Anne de Bretagne au XIème siècle avec leurs célèbres moutons pré salés.

 

 

Bon voyage à tous.

7 réflexions sur “ Une histoire bretonne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *