All Inclusive

 

Une comédie vous dîtes ? Hum… Si au moins ça avait été drôle ! C’est un film complètement raté où l’humour plus beauf que beauf n’a aucun sens quand on essaye parfois de donner de la profondeur à certains personnages… Autant dans Camping, Franck Dubosc joue un Patrick qui se fond dans une nuée de personnages plus beaufs les uns que les autres et donne une parodie qui peut s’avérer payante, autant là, retrouver Patrick, enfin… Jean-Paul dans ce film, n’a aucun sens, ni intérêt. Mêmes tics de langage, mêmes gestuelles, c’est vraiment comme si « on attend pas Patrick » avait débarqué dans un autre camping à côté d’autres personnages un peu moins creux… C’est d’ailleurs ce qui sauve plus ou moins le film (plutôt moins que plus ceci dit…), les personnages joués par François-Xavier Demaison et surtout celui de Josiane Balasko on au moins l’avantage d’avoir une dimension plus intéressante. Ils sont drôles et humains sans être dans une exagération malaisante… Et si, à un moment donné, on croit que le fameux Jean-Paul Cisse (voyez la bonne blague…) peut avoir une certaine profondeur on finit par se rendre compte qu’il n’y a ici qu’une mauvaise allégorie de Cupidon (il paraît que c’est la saint-valentin…). Un échec total en somme… Si Franck Dubosc m’avait conquise dans son film « tout le monde debout » avec Alexandra Lamy, il retourne ici dans son vieux personnage qui ne me fait pas rire du tout. Alors peut-être que si vous êtes fan de ce genre d’humour vous y trouverez votre compte, mais sincèrement peu de gens, voir personne dans la salle n’a ris aux éclats. Le film, outre le personnage de Jean-Paul, est tout aussi mauvais faut dire… Au bout de 45min je m’ennuyais déjà et les rebondissements (car on connait déjà la fin dès le début ne mentons pas) sont tellement inaboutis et clichés qu’ils n’apportent rien au film. C’est donc une oeuvre que je ne vous conseille absolument pas… Si ce week-end vous avez envie de rire allez plutôt voir autre chose. Ce cliché de la comédie potache à la française n’est autre qu’un énième navet qui n’a aucune profondeur et qui manque cruellement de finition dans son ensemble. Comme dirait l’autre, « Merci, « Aurevoir » ! Et si vous avez le courage d’aller le voir, venez me dire ce que vous vous en avez pensé en commentaire !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *